AprÚs le deuil, le chat gribouille sauvé

Que faire si vous quittez ce monde avant votre chat ? Que va-t-il se passer pour ce chat aprĂšs le deuil ? Pour vous donner quelques pistes de rĂ©flexion, j’aimerais partager avec vous cette belle histoire de chat sauvĂ© par toute une famille aprĂšs le deuil de leur maman. Vous allez ĂȘtre inspirĂ©s par les rĂ©flexions et la mobilisation de toute une famille autour de ce chat. Je vous montrerai aussi un moment charmant entre une petite fille et son chat. Vous allez voir un chat adorer les histoires qu’on lui raconte. Nous le verrons Ă  la fin de cette vidĂ©o.

Vidéo de cet article : regardez cette vidéo avec sous titres sur la chaßne Youtube en cliquant sur cette image.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Si vous aimez ces infos et ces images alors mettez un pouce bleu ici en 1 clic.

10 ans de bonheur avant le deuil

Voici Gribouille un chat roux magnifique. Il filait le parfait amour depuis 10 ans avec sa maĂźtresse dans une maison et un grand jardin. Jusqu’au jour oĂč sa maĂźtresse meurt, laissant Gribouille orphelin soudainement. Heureusement toute la famille autour de Gribouille s’est mobilisĂ©e et c’est Françoise qui me raconte tout ce qui a Ă©tĂ© entrepris pour le bonheur de ce chat.

aprÚs le deuil, gribouille sauvé par toute la famille

Au dĂ©but du rĂ©cit de ce sauvetage, Françoise prĂ©cise que les enfants de cette dame dĂ©cĂ©dĂ©e avaient eu le temps de lui promettre de s’occuper de son Gribouille. Chaque jour, son beau-frĂšre et sa belle-sƓur passaient leur aprĂšs-midi avec lui. Il Ă©tait dĂ©jĂ  chouchoutĂ©, bien nourri et trĂšs cĂąlinĂ©. Tous les weekends, son  neveu et sa niĂšce restaient Ă  leur tour prĂšs du chat Gribouille. Ce chat Ă©tait gĂątĂ© mais il Ă©tait bien seul dans cette grande maison.

Aux petits soins avec le chat Gribouille

Françoise continue son rĂ©cit : « Durant quelques semaines, Gribouille a cherchĂ© sa petite belle maman. Puis il s’est rĂ©signĂ©. Il Ă©tait devenu le maitre solitaire de la maison aprĂšs le deuil. L’hiver, c’est un peu difficile car il fait froid dans le Jura suisse. Mais il y a toujours une bonne Ăąme pour faire du feu Ă  Gribouille pour son confort. Gribouille se promĂšne dans la maison qui est chauffĂ©e pour lui, quel luxe.

Quand reviennent les beaux jours, Gribouille adore se retrouver dans le jardin, Il vient systĂ©matiquement auprĂšs de ses visiteurs. Comme c’est une sĂ©ance de cĂąlins Ă  chaque passage de la famille, il ne rate pas ces rendez-vous. La nourriture le motive autant mais dĂšs qu’il a fini de manger, il ressort aussitĂŽt. Il passe beaucoup plus de temps dehors que dedans pendant les beaux jours. Gribouille a toujours Ă©tĂ© comme cela. Pendant ces 2 annĂ©es tout s’Ă©tait bien passĂ©. »

Les travaux risquaient de faire fuir le chat Gribouille

Ce pourquoi Françoise Ă©tait venue me demander conseil, c’est parce que des gros travaux allaient ĂȘtre entrepris dans la maison. Sa niĂšce a rachetĂ© la maison et un travail de gros oeuvre allait commencer prochainement. La maison avait Ă©tĂ© entiĂšrement vidĂ©e et Gribouille semblait perdu. Plus aucun meuble, aucun textile ou aucun objet que Gribouille avait identifiĂ© n’existait. Son territoire Ă©tait devenu lunaire. Plus aucune odeur ne permettait Ă  ce chat de se sentir chez lui et les gros travaux allaient commencer.

Juste avant l’arrivĂ©e des entreprises de construction, Gribouille pouvait encore squatter chez lui. Au rez-de-chaussĂ©e, il y avait sa nourriture, son fauteuil et un poĂȘle Ă  bois pour le maintenir au chaud. Mais ce n’Ă©tait qu’une solution trĂšs provisoire car le gros oeuvre impliquait de casser des murs et l’invasion de machines et d’ouvriers. Le bruit seul allait ĂȘtre effroyable pour Gribouille qui risquait de s’enfuir pour trouver un autre territoire lointain. Mais la famille de Françoise a su anticiper.

Une cabane pour sauver le chat Gribouille

Son beau-frĂšre a construit pour Gribouille une grande cabane en bois dans le jardin. Une chatiĂšre lui permet d’aller et venir comme bon lui semble. À l’intĂ©rieur, Gribouille allait retrouver son fauteuil pour qu’il se sente en confiance. Tout ce qui avait Ă©tĂ© identifiĂ© autrefois par les phĂ©romones de ce chat lui donnait l’Ă©vidente confirmation que c’Ă©tait chez lui. Presque tout est question d’odeur dans la communication des chats.

le chat Gribouille découvre sa cabane

Françoise apprĂ©hendait beaucoup le capharnaĂŒm que les travaux allaient reprĂ©senter. Son premier message exprimait la peur. Elle m’a alors demandĂ© si Gribouille allait se contenter de rester sagement autour de la cabane, malgrĂ© les gros travaux. Ou est-ce qu’un membre de la famille allait devoir hĂ©berger chez lui le chat dans un appartement pendant 6 mois ? Ce logement serait trĂšs diffĂ©rent de l’univers que Gribouille avait toujours connu. Françoise terminait ce message par ces mots : « Nous ne savons pas quoi faire pour que ce pauvre chat continue d’avoir la vie la plus belle possible. ».

Un déménagement ou rester dans les travaux pour ce chat ?

Comme je n’avais pas eu plus de dĂ©tails sur l’histoire de Gribouille, il m’a semblĂ© sage de conseiller un dĂ©mĂ©nagement provisoire de quelques mois en appartement. Évidemment, le territoire de Gribouille allait ĂȘtre restreint mais c’Ă©tait la solution la plus sĂ©curisant Ă  mon avis pour Françoise qui avait peur de voir ce chat quitter dĂ©finitivement les lieux. Enfin j’ai terminĂ© en conseillant de prendre les contraintes de la famille en prioritĂ© et que le chat s’adapterait Ă  la situation proposĂ©e. J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© l’intention de toujours faire au mieux pour le chat dans les messages de Françoise. Mais n’oublions pas que tout le monde a ses contraintes, les humains aussi.

Quelques temps plus tard, Françoise est revenue apporter des nouvelles de Gribouille et sa grande famille.

« Vous avez eu la gentillesse de me rĂ©pondre et vous souhaitiez avoir des nouvelles de Gribouille. Les travaux ont commencĂ© dans la maison, depuis plus de 2 semaines maintenant. La 1Ăšre semaine a Ă©tĂ© un peu difficile pour Gribouille qui ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. Les bruits venaient de partout : les plus stridents Ă  travers les murs de sa cabane, les plus lourds par vibrations dans le sol.

Le chat Gribouille retrouve son confort

Mais nous lui avons fait une grande « cabane Â» rien que pour lui. Nous lui avons mis tous ses objets familiers, surtout son gros fauteuil dans lequel il aime dormir (d’oĂč la taille de la cabane ????). Je vous adresse des photos. Gribouille a vite retrouvĂ© ses marques et nous en sommes heureux. Nous avons donc Ă©vitĂ© le dĂ©mĂ©nagement. »

le chat Gribouille se prélasse sur son banc

Alors bravo Françoise. Vous avez temporisĂ©, offert quelques jours d’observation et permis Ă  ce chat de rester malgrĂ© les travaux. Le langage corporel de Gribouille a confirmĂ© qu’il n’avait perdu aucune confiance dans son territoire. Comme par le passĂ©, le beau-frĂšre de Françoise se rendait tous les jours prĂšs de lui pour le nourrir. De plus, il restait tous les aprĂšs-midis pour surveiller les travaux. Gribouille n’a donc jamais Ă©tĂ© seul. Au final, exceptĂ© les bruits Ă©normes des travaux, rien n’avait changĂ© vraiment. À part le fait que Gribouille n’avait plus accĂšs Ă  la maison mais seulement Ă  sa cabane.

AuprĂšs des siens, rien n’a finalement changĂ© pour le chat Gribouille

Tous les weekends, son beau-frĂšre, sa belle-sƓur et sa niĂšce restaient prĂšs de Gribouille. Quand les beaux jours sont arrivĂ©s, Gribouille a adorĂ© se retrouver Ă  nouveau dehors. Non seulement, il y a un grand jardin mais aussi de grands prĂ©s non cultivĂ©s qu’il connait par cƓur. Il pousse mĂȘme ses promenades quotidiennes jusqu’Ă  la scierie des voisins qu’il squatte depuis des annĂ©es dans les moindres recoins.

Françoise poursuit son rĂ©cit : « Comme nous passons du temps Ă  nous occuper du jardin, Gribouille a encore plus de compagnie. Aujourd’hui un banc a Ă©tĂ© installĂ© prĂšs de sa cabane. Il l’a tout de suite adoptĂ©. Regardez Gribouille se prĂ©lasser dessus.

Gribouille supervise les travaux

Les travaux ne semblent mĂȘme plus le dĂ©ranger. Il surveille ???? et espĂšre sans doute que les travaux avanceront plus vite pour qu’il puisse retrouver un grand chez lui entiĂšrement refait Ă  neuf. C’est un amour ce chat. Nous sommes bien sĂ»r attentifs Ă  son comportement, et tout changement de sa part nous fera prendre d’autres dĂ©cisions si nĂ©cessaires. »

Françoise est pleine d’attention pour ce chat Gribouille. Le langage corporel, c’est ce que nous voyons aussi en Formation, c’est en quelque sorte savoir en une fraction de seconde dans quel Ă©tat se trouve votre chat Ă  l’instant oĂč vous lui jetez un bref regard.

Dans son dernier mot, Françoise a rajouté quelques habitudes trÚs intéressantes de ce beau chat sauvé aprÚs le deuil.

Gribouille a observé les travaux de sa maison

 » Voici quelques photos de Gribouille dans son environnement. Gribouille va trĂšs bien, c’est un amour ce chat. Il s’est bien habituĂ© aux travaux. Il a compris que les ouvriers partaient Ă  17h et vers 16h30 il reprend possession de son territoire.  Gribouille s’est auto proclamĂ© inspecteur des travaux finis ????.

Il sait aussi que le samedi et le dimanche les ouvriers ne travaillent pas, et ces jours-lĂ  il reste prĂšs de sa « petite cabane ». C’est un chat super intelligent.

Les travaux avancent bien, fin octobre tout sera terminĂ©. Nous sommes heureux de la maniĂšre dont ça s’est passĂ© pour ce chat de famille. Gribouille aura une nouvelle et grande maison dans laquelle il se familiarise dĂ©jĂ  en inspectant rĂ©guliĂšrement l’avancĂ©e des travaux.

Le chat Gribouille est finalement resté aprÚs le deuil

Nous sommes tous trĂšs heureux que les choses se passent comme cela. Il n’a jamais Ă©tĂ© seul un seul jour. Il a une belle cabane avec tout le confort Ă  l’intĂ©rieur. Nous avons mĂȘme installĂ© son fauteuil prĂ©fĂ©rĂ©. Un grand jardin et des alentours qui lui sont familiers depuis tellement d’annĂ©es constituent son territoire. Et il reçoit surtout beaucoup d’amour, ce qui fait que cette pĂ©riode n’a pas Ă©tĂ© trop difficile pour lui. Nous sommes persuadĂ©s avoir pris la meilleure option pour lui. »

Je vous confirme Françoise que toute la famille a été géniale pour rendre ce chat Gribouille heureux. Vous avez tous fourni les efforts pour offrir une vie si heureuse pour ce beau chat roux. Si vous avez aimé comme moi cette belle histoire de chat, je vous invite à mettre un pouce bleu ici en 1 clic. Dites en commentaire ici en 1 clic ce que vous avez pensé de la belle mobilisation de cette famille autour de ce chat malgré le deuil.

Avant de voir un chat dans les bras de cette petite fille qui lui raconte son histoire, abonnez-vous ici en 1 clic ici Ă  cette chaĂźne de laVieDesChats si vous ĂȘtes un ami des chats aussi. Comme cela, vous ne manquerez rien des prochains conseils dĂ©diĂ©s Ă  la vie Ă  deux chats. Un chat c’est bien, deux chats c’est mieux, je vous raconterai la semaine prochaine la vie Ă  deux chats de Marie. Merci mes amis des chats.

Comme promis, voici une scÚne formidable de famille avec un chat heureux. Regardez ce beau chat, béat de bonheur quand il est dans les bras de cette petite fille qui lui raconte des histoires. Si vous aimez cela, un pouce bleu mes amis des chats et dites-moi en commentaire ce que cela vous inspire.