Les 9 raisons du bonheur avec votre chat

Les 9 raisons du bonheur avec votre chat, c’est un vrai plaisir de vous livrer les preuves scientifiques des qualitĂ©s de votre chat.

Si ce sujet vous intĂ©resse, je vous enverrai l’intĂ©gralitĂ© du texte et ses rĂ©fĂ©rences d’Ă©tudes dans le Guide d’Accueil de votre Nouveau Chat. Cela va donc augmenter les 180 pages de conseils que vous aviez jusqu’Ă  maintenant. Ce guide est gratuit alors profitez-en tout de suite ici en 1 clic.

Êtes-vous prĂȘt pour les 9 bonheurs avec votre chat ? DĂ©collons tout de suite.

VidĂ©o de cet article : regardez cette vidĂ©o avec sous titres sur la chaĂźne Youtube en cliquant sur cette image.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Si vous aimez ces infos et ces images alors mettez un coussinet bleu ici en 1 clic.

J’aimerais commencer par citer un livre classique pour illustrer ce bonheur avec votre chat. Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » demande le Petit Prince au Renard. C’est une chose trop oubliĂ©e, dit le renard, ça signifie « crĂ©er des liens » 
 si tu m’apprivoises, ma vie sera comme ensoleillĂ©e.

Vous avez reconnu le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupery (accessible ici en 1 clic). CrĂ©er des liens, apprendre Ă  communiquer avec votre chat, c’est la fondation du lien qui vous unit Ă  votre chat. Avoir une relation, c’est le dĂ©but du bonheur avec votre chat. Cela m’amĂšne au premier bonheur avec votre chat, la relation avec lui.

1 – Le bonheur avec votre chat, c’est l’art de la communication

Pourquoi je vous parle de communication avec votre chat ? C’est une de mes rĂ©centes lectures que je souhaite partager avec vous. Depuis 2012, je vous ai dĂ©jĂ  parlĂ© de mĂ©moires et de thĂšses de docteurs vĂ©tĂ©rinaires. Certains de ces documents Ă©voquent le comportement fĂ©lin et sont passionnants. Mais c’est dans un autre domaine d’activitĂ© que je suis tombĂ© ces derniĂšres semaines. Au grĂ© de recherches d’informations, j’ai dĂ©couvert et dĂ©vorĂ© le mĂ©moire d’une orthophoniste Ă  la FacultĂ© de mĂ©decine de Nice.

Il s’agit du MĂ©moire de LaĂ«titia Marzo qui lui a permis de dĂ©crocher son diplĂŽme d’orthophoniste. Ce mĂ©moire est joliment intitulĂ© « J’ai rencontrĂ© un animal chez mon orthophoniste ». Laetitia prĂ©cise que c’est une enquĂȘte sur les apports de l’animal dans la prise en charge orthophonique. Je vous laisse le lien ici pour le lire, il est passionnant.

Communiquer avec un chat avant de savoir parler

ConsidĂ©rons un bĂ©bĂ© avec un chat. Comme j’ai Ă©tĂ© dans ce cas, je comprends mieux les bĂ©nĂ©fices que j’ai eus avec mon premier chat en lisant ce mĂ©moire.

preparer un chat à l'arrivée de votre bébé

L’orthophoniste Laetitia Marzo rappelle que nous sommes dĂ©jĂ  dans la communication non-verbale plusieurs mois avant de commencer Ă  utiliser des mots. Avant de parler, nous communiquons par les odeurs, les sons, le regard et le langage corporel. Un bĂ©bĂ© qui crĂ©e des liens avec un chat, c’est semble-t-il innĂ©. J’ai donc appris et vous avez Ă©tĂ© dans ce cas peut-ĂȘtre aussi, Ă  communiquer avec un chat dans mes premiers mois en mĂȘme temps que ma maman. Vous avez dĂ©jĂ  vu ces scĂšnes de chat en compagnie d’un bĂ©bĂ© ? Dans ces circonstances, le chat observe trĂšs attentivement le bĂ©bĂ©. Il essaie d’apprendre le mode d’expression de bĂ©bĂ© par ses cris, ses mouvements, ses exclamations.

chat treeeeeees patient avec bebe

Parvenu Ă  l’Ăąge adulte, je pense que j’ai gardĂ© ce moyen de communication privilĂ©giĂ© avec les chats. Si c’est votre cas aussi, si vous pensez avoir ce que j’appelle le 6° sens fĂ©lin, dites-le moi en commentaire ici. Ce que j’appelle le « 6° sens fĂ©lin », c’est cette aptitude Ă  discerner en un seul regard ou en un seul son ce que veut un chat Ă  un instant donnĂ©. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire. C’est donc, Ă  mon avis, une expĂ©rience que nous avons acquise depuis des annĂ©es et qui reste dans notre inconscient.

2 – Votre chat harmonise les liens de la famille

Dans ce registre de la communication avec votre chat, ajoutons ce que votre chat peut vous apporter en vivant avec vous. C’est un souvenir d’enfance dont je vous ai fait part dĂ©jĂ  en Formation notamment. Lorsque j’Ă©tais adolescent, j’exaspĂ©rais ma maman surtout Ă  une pĂ©riode oĂč exceptionnellement, nous n’avions pas de chat. Et ce qui m’est restĂ© en mĂ©moire, c’est une de ses rĂ©flexions de ras-le-bol de l’ado qui lui fait une vie impossible. « Ohh Morgan tu me fatigues. Au moins quand on aura Ă  nouveau chat, ce sera plus calme et plus zen, je te trouverai moins pĂ©nible ».

Cette rĂ©flexion personnelle, je l’ai retrouvĂ©e aussi dans les travaux de Jean-Luc Guichet. Enseignant en philosophie, directeur de recherche, il est MaĂźtre de confĂ©rences Ă  l’UniversitĂ© de Picardie Jules Verne. Dans son mĂ©moire, Laetitia cite cet auteur philosophe qui a dĂ©diĂ© beaucoup de son temps de recherche Ă  la cause animale. Jean-luc Guichet Ă©voque la fonction affective de « mĂ©diation circulante ». Ce que j’ai compris et qui m’a plu tout de suite, c’est cette aptitude qu’a votre chat Ă  dĂ©router toute tension que vous pouvez avoir avec un membre de votre famille. En un mot, vous pouvez Ă©viter un grand nombre de disputes familiales en prĂ©sence d’un chat.

Quelles sont vos anecdotes familiales oĂč votre chat a calmĂ© tout le monde ?

Si vous avez des anecdotes personnelles dans ce sens, cela m’interesserait beaucoup de les lire. Venez partager vici en commentaire. Est-ce que votre chat a tendance Ă  attĂ©nuer les tensions qui peuvent surgir dans votre premier cercle familial ? C’est-Ă -dire ce cercle des personnes de votre famille avec qui vous vivez au quotidien dans le mĂȘme logement. Jean-luc Guichet parle de manifestation affective physique, c’est joliment dit. Notre chat serait un intermĂ©diaire commode. Cela aussi, c’est joliment exprimĂ©. Qu’en pensez-vous ?

Je pense que j’y reviendrai un jour sur la notion responsabilisante que votre chat a sur vous Ă©galement, parce que c’est trĂšs intĂ©ressant Ă©galement. Mais pour Ă©viter de faire trop long ce sujet du bonheur avec votre chat, laissez-moi vous parler de ce qui nous menace tous les jours : le stress.

3 – Votre chat diminue votre stress et votre anxiĂ©tĂ©

Est-ce que vous ĂȘtes d’accord si je vous dis que votre chat diminue votre stress ? Si votre chat ne vivait pas avec vous, pensez-vous que vous seriez davantage sujet au stress ? Je pense que votre chat diminue votre stress comme mes trois chats diminuent le mien. Encore fallait-il le prouver ? C’est l’objet d’une Ă©tude menĂ©e il y a quelques annĂ©es (accessible ici en 1 clic) Ă  Washington. C’est sur autre lien ici que je vous donne accĂšs au document intĂ©gral de l’Ă©tude, des conditions et de ses rĂ©sultats complets.

Des chercheurs de la Washington State University ont travaillĂ© avec 249 Ă©tudiants. Les Ă©tudiants qui ont caressĂ© un chat et un chien pendant 10 minutes ont prĂ©sentĂ© un taux de cortisol beaucoup plus bas que tous les autres. Le cortisol est ce qu’on appelle l’hormone du stress. Plus vous en avez, plus votre organisme trahit un stress Ă©vident voire important. Par consĂ©quent, votre chat diminue votre stress tous les jours. Le stress a un impact sur notre santĂ©. Il est responsable de problĂšmes de sommeil, de peau, de gynĂ©cologie, aggrave les maladies cardiovasculaires ou le diabĂšte de type 2. Bref , que des rĂ©jouissances …

4 – Bonheur avec votre chat, c’est un compagnon formidable pour l’enfant autiste

Dans cette Ă©tude menĂ©e en 2012 (accessible ici en 1 clic), Marine Grandgeorges et ses collĂšgues dĂ©montrent comment le chat permet aux enfants autistes de s’ouvrir davantage en sa prĂ©sence.

un chat et un enfant en sieste

Caresser votre chat aide Ă  vous dĂ©tendre. Je le confirme Ă©galement, vous me le direz en commentaire aussi. C’est le ronronnement du chat qui permet de produire de l’ocytocine. Il s’agit de l’hormone qui dĂ©veloppe la confiance en soi et l’attachement Ă©motionnel. On l’a compris, notre chat devient addictif, c’est du plaisir et du bien-ĂȘtre au quotidien.

5 – Votre coeur est protĂ©gĂ© par votre chat

Le risque d’attaque cardiaque et d’AVC est considĂ©rablement diminuĂ© grĂące Ă  votre chat comme le rappelle cet article du Medical News Today par le Dr Catharine Paddock (article ici en 1 clic).

Les chercheurs de l’UniversitĂ© de l’Institut de l’AVC du Minnesota Ă  Minneapolis n’ont pas lĂ©sinĂ© sur les moyens. Ils ont passĂ© 10 ans Ă  enquĂȘter auprĂšs de 4435 Parents de Chats. 30% des personnes suivies ont rĂ©vĂ©lĂ© avoir moins de risque d’avoir une crise cardiaque ou un AVC. Cette Ă©tude est accessible ici en 1 clic.

6 – Connaissez-vous les bĂ©nĂ©fices de la ronronthĂ©rapie ?

La ronronthĂ©rapie, vous la pratiquez sans le savoir depuis aussi longtemps que vous vivez avec un chat. Donc pour ma part aussi, cela fait quelques dĂ©cennies que je bĂ©nĂ©ficie des ronrons de mes chats. Parlons Ă  nouveau de frĂ©quences. Quand vous entendez une voix aigĂŒe, c’est une frĂ©quence haute. Une voix grave, c’est une frĂ©quence basse. Or les frĂ©quences des ronrons de votre chat oscillent entre 25 et et 50 hertz, c’est donc trĂšs bas. Ce sont les vibrations de la gorge de votre chat qui rĂ©sonnent dans son corps. Tout votre squelette bĂ©nĂ©ficie de ces ondes basses quand votre chat ronronne sur vous.

Avantage reconnu scientifiquement, ces frĂ©quences basses nous aident Ă  libĂ©rer plus de sĂ©rotinine. Selon l’institut du cerveau (ici), la sĂ©rĂ©tonine est liĂ©e Ă  la rĂ©gulation de notre comportement, notre humeur, l’anxiĂ©tĂ© ou encore notre capacitĂ© d’apprentissage. Elle est impliquĂ©e aussi dans notre motivation et nos prises de dĂ©cision.

Les ronronnements sont Ă  prendre d’autant plus au sĂ©rieux que les kinĂ©sithĂ©rapeuthes emploient le mĂȘme procĂ©dĂ© pour nous soigner. Les kinĂ© utilisent en effet ces mĂȘmes frĂ©quences pour traiter des traumatismes et faire diminuer la douleur. C’est ce que nous voyons aussi en Formation de Parent de Chat. Oui c’est encore un bonheur avec votre chat.

7 – Avec votre chat, combattez la solitude

Le bien-ĂȘtre qu’apporte un chat est considĂ©rable. Pour soigner une personne ĂągĂ©e souffrant de solitude, pour accompagner une personne handicapĂ©e, pour aider un enfant autiste, la zoothĂ©rapie est reconnue. Vous connaissez sans doute dĂ©jĂ  ce type de soins avec des chevaux, des chiens. Avec les chats, il y a des expĂ©riences notamment en psychiatrie. Dans le chapitre sur la zoothĂ©rapie du mĂ©moire de LaĂ«titia Marzo, l’orthophoniste rappelle quelques faits historiques dans ce sens. Au 19° siĂšcle, l’Institut Bethel en Allemagne rapproche les patients Ă©pileptiques d’animaux dont des chats pour amĂ©liorer le traitement.

Le chat investit les maisons de retraite, vous en entendez parler aussi dans votre rĂ©gion, dans votre ville. Les Ehpad ont recours volontiers aux chats pour garder compagnie aux rĂ©sidents ĂągĂ©s. Le bĂ©nĂ©fice est largement reconnu dans cet article ici du site des maisons de retraite. La presse rĂ©gionale rapporte souvent ces introductions heureuses de chats comme Hestia. ÂgĂ©e de deux ans, la chatte Hestia fait la joie de ces rĂ©sidents normands comme le raconte le journal Ouest-France ici. Jamais vous ne vous sentirez seul Ă  vivre avec un chat.

8 – Votre chat accentue vos dĂ©fenses contre l’asthme

Contre l’asthme, le chat est un atout pour vous si vous avez vĂ©cu au contact d’un chat. Statistiquement, le risque d’allergie est rĂ©duit selon cette Ă©tude menĂ©e au Danemark et publiĂ©e par le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

Je vous laisse le lien ici de l’Ă©tude menĂ©e Ă  Copenhague. Sur 377 enfants, plusieurs d’entre eux possĂ©daient le gĂ©notype Ă  haut risque pour l’asthme. Ces enfants sont donc reconnus ĂȘtre prĂ©disposĂ©s au dĂ©veloppement de la maladie. Dans l’Ă©tude, aucun de ces enfants en contact avec un chat n’a dĂ©veloppĂ© d’asthme.

9 – Le chat reconnu comme agent du bonheur

Au fil du temps, nous apprĂ©cions de plus en plus Ă  vivre chez soi. ObligĂ©s ou par besoin de rĂ©confort, les danois ont mis un joli mot sur cet art de vivre chez soi : le hygge. Meik Wiking est prĂ©sident de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague. Il explique dans son livre (accessible ici en 1 clic) l’art du Hygge pourquoi les danois sont reconnus comme les plus heureux du monde.

Le Hygge contribuerait Ă  ce bonheur maximal. Votre chat s’inscrit totalement dans cet art du Hygge. Vous allez lui en parler et je suis sĂ»r qu’il va vous approuver. Pourquoi ? Mais parce que le Hygge est basĂ© sur les plaisirs simples de la vie comme le bien-ĂȘtre et la convivialitĂ©. Vivre avec un chat chez soi est trĂšs Hygge. Prononcez-le bien « Houga » comme les danois semblent le dire.

J’aime m’arrĂȘter Ă  ce neuviĂšme bonheur avec votre chat. Des lĂ©gendes parlent de 6 vies du chat, de 7 vies du chat et pourquoi pas 9 vies du chat comme dans certaines cultures du monde ? Dites-moi si cela vous a plu. Pour me le dire, un coussinet bleu ici, partagez largement cet article de laVieDesChats ou cette vidĂ©o. Enfin si vous ĂȘtes abonnĂ© Ă  cette chaĂźne en 1 clic ici, vous serez en premier averti du prochain sujet de laVieDesChats. Merci mes amis des chats.